Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui suis-je ?

null

Prénom : Alex(andra)
Age : 34 ans
Job : Responsable webmaster
E-mail : cmay21@gmail.com

Couleur : le bleu
Qualité : la tolérance
Défaut : la curiosité et l'impatience
Rêve : tourner les moulins à prière de Lhassa et fouler les terres de l'Australie
Peur : la banalité

Et pourquoi ce blog : Parce que chaque voyage est une expérience humaine qui me construit. Je n'en reviens jamais la même ! 

Destinations

KATMANDOU / TIBET (Lire...) :
Ecole Victor Hugo Manjushree Vidyapith
Stupa Swayambunath
Durbar Square
KRMEF
Nyalam
Tingri
Col de Lalungla La
Rongbuk
Everest Base Camp

VIETNAM (Lire...) :
Ho Chi Minh
Tay Ninh
Can Tho
Delta du Mekong
Phan Thiet
Dalat
DaNang
Hoi An
Marble Mountain
My Son
Cat Ba
Bich Dong
Tam Coc
Hang Mua
Ha Noi

JORDANIE (Lire...) :
Mer morte
Route de Tafila
Petra
Little Petra
Route du Roi
Wadi Rum

Aqaba

AUSTRALIE (Lire...) :
Sydney
Flinders Ranges
Coober Pedy
Kulgera
King Canyon
Uluru
Kata Tjuta

SLOVENIE (Lire...) :
Bovec
Bohinj
Soca
Ljubljana

CROATIE (Lire...) :
Pula
L'ile de Cres
Zadar
Nin
Zrmanja
Lacs de Plitvice

TUNISIE (Lire...) :
Tunis
Carthage
Sidi Bou Saïd
Bizerte
Tabarka
Bulla Regia
Chemtou
Dougga

EGYPTE (Lire...) :
Les pyramides de Guizeh
Khan El-Khalili
Le Musée du Caire
Le centre ville
L'Oasis de Bahariya
Le désert noir
Le désert blanc
La région d'Agabat
Le site de Saqqarah

ROME (Lire...) :
Visite du Colisée
Le mont Palatin
Le Forum Romanum
La Fontaine de Trévi
Le Vatican
Le musée du Vatican
La place Navona
Le Panthéon

NORVEGE (Lire...) :
Oslo et alentours
Preikestolen
Fjords
Bergen et sa région
Strynefjell
Route des Trolls
Alesund et Molde
Route de l'Atlantique
Trondheim
Plateau de Dovre

SAINT-MARTIN (Lire...) :
Baie Nettlé
Baie aux prunes
Baie aux prunes 2
Fort Saint-Louis
Orient Bay
Mullet Bay
Marigot
Philipsburg
Fiar's Bay / Happy Bay
Anse Marcel
Case ma doudou
Pic Paradis
Rocher Créole
Maho Beach
Baie longue

MADERE (Lire...) :
Funchal
De Porto Moniz à Paul da Serra
De Ribeira Brava à Curral Das Freiras
Paul Da Serra
Serra de Agua
Pico ruivo
Jardin botanique et Orchidées
Pico de Areiro
Santa Cruz

LAPONIE (Lire...) :
Trajet aller
Korvala
Le village du Père Noël
Ballade en traîneau
Safari en motoneige
Kemi, le château de glace
Trajet retour


FRANCE :
Cassis
Moustier et le lac de St-Croix
Les Gorges du Verdon
L'Ariège, les Pyrennées


REPUBLIQUE TCHEQUE (Lire...) :
Prague
Cesky Krumlov
Karlovy Vary

CANADA (Lire...) :
Mont Royal
Le biodôme
Le jardin botanique
Quebec
Chute de Montmorency
Sur la route
Parc de la Mauricie
Parc Omega
Montréal

IRLANDE (Lire...) :
Dublin
Le Connemara
Les falaises de Moher

SENEGAL :
Dakar, côte ouest
L'Ile des madeleines
L'Ile de N'Gor
Le lac rose
Toubab Dialao
Joal Fadiouth
Ile de Gorée
Les mamelles
Keur Bamboung
St-Louis
Réserve de Bandia

FINLANDE :
Turku
L'ile de Ruissalo
Les Yellow Nose
La visite du chateau
La ville de Tampere
Le boat trip
Concert à Helsinki
Balade à Naantali
Séjour en Laponie
Helsinki - Tallinn en Estonie
Riga, Lettonie

SUEDE :
Göteborg et les îles

LES BALEARES :
Minorque

22 juin 2014 7 22 /06 /juin /2014 12:15

Depuis toute petite, le Tibet me fascine. Je ne sais pas si c'est Keanu Reeves dans Little Buddha qui m'a inspiré (ouai, pardon, mais bon, 12 ans... :), mais je me suis intéressée, enfant, à Buddha et au Bouddhisme en général. Je me suis documentée, j'ai appris quelques rudiments de cette "religion" et j'ai rapidement été charmée par l'authenticité du Tibet, la cité interdite de Lhassa et toutes les beautés de ce pays.
En grandissant, son histoire m'a touché et les images de ses paysages ne m'ont jamais quitté. Alexandra David-Néel est devenue mon héroïne et j'ai toujours voulu voir de mes yeux les étendus sauvages des hauts plateaux tibétains, sentir les moulins à prières de Lhassa tourner sous mes doigts et tenter de rencontrer ce peuple authentique et généreux. Mais j'ai déjà trop attendu... 
Bref, vous l'aurez compri, nous partons au Tibet !

Première chose à savoir pour fouler ces terres sacrées, vous devez montrer patte blanche. Sous la férule de la Chine depuis les invasions de 1950, il est fortement recommandé de faire appel aux services d'une agence d'un pays limitrophe pour y entrer. Coincé entre le Népal et la Chine, nous avions donc ces 2 options... Nous avons choisi d'entrer par le Népal avec l'aide de l'agence Trinetra et d'en profiter pour visiter la vallée de Katmandou.

C'est après une dixaine d'heure de vol, qu'Arnaud, Stef, Seb et moi (heu oui, on a embarqué 2 boulets avec nous... on s'est dit qu'ils porteraient nos sacs... mais même pas en fait... :)) arrivions à Katmandou. A la sortie de l'aéroport, Hashka et son équipe nous ont accueillit avec un collier de fleur et nous ont amené à notre auberge afin de remplir les dernières formalités pour notre périple tibétain.
Et dès ce premier trajet en plein coeur de Katmandou, le dépaysement était total ! Je crois que nos 2 acolytes (alcooliques ? Non, acolytes c'est ça :)) étaient un peu paumés, entre surpopulation et découverte, la ville nous faisait déjà voir toute son authenticité : un traffic dense, une circulation anarchique, priorité aux vaches (de droite ou de gauche, peu importe ! :))...
Moi, je me sentais parfaitement dans mon élément !

Katmandou-Tibet-0065bis.jpg SDC14301bis.jpg
Victor Hugo Manjushree Vidyapith

Après une petite sieste de 3h (pour se remettre du décalage horaire), nous nous mettions en route pour la 1ère étape de notre voyage, visite de l'école Victor Hugo Manjushree Vidyapith, où Saru, la directrice nous attendait. Avant notre départ, nous avions rempli une valise de 30kg de cahiers, livres et autres jouets pour cette école franco-népalaise (encore merci à tous les amis qui nous ont aidés !). Saru nous a expliqué le fonctionnement de l'école, comment l'agence de voyage de Pramod, son mari, aide en partie à la financer. Une belle équipe ! Et alors que Saru nous expliquait l'organisation des classes, une petite nénette vint nous saluer. Sushilla (selfie de gauche), une fillette de 6 ans retrouvée presque morte dans une rivière aux alentours. Battue par sa mère adoptive, elle l'avait laissé là... Cette rencontre nous a foutu une première claque... Comment peut-on faire ça à une petite fille si adorable ? Mais heureusement Sushilla aujourd'hui se porte bien, elle est pleine de vie, comme tous les autres enfants. L'école accueillle 146 enfants âgés de 3 à 13 ans. Nous avons été chanceux de pouvoir partager quelques moments avec eux. Mais l'après-midi est passée beaucoup trop vite !... Nous avons bu le thé ensemble et promis de se revoir avant notre départ pour le Tibet ! 

Le soir, nous dégustions notre première bière locale (deuxième ?...), l'Everest (délicieuse ;)) sur le toit terrasse de l'auberge, avec une vue imprenable sur la ville et réalisions vraiment où nous étions...
Après une bonne nuit de sommeil et un bon petit déjeuner (porridge banana !!! Ohlala !), nous étions près pour visiter Katmandou. Nous avons traversé le quartier de Thamel, le plus ancien de la ville, pour rejoindre la Stupa Swayambunath !

 Stupa3.jpg Stupa2.jpg
Stupa Swayambunath

Perchée sur les hauteurs, cette stupa (temple bouddhiste) de 2500 ans est une des plus anciennes de la ville et considérée comme l'un des premiers sanctuaires bouddhiques au monde ! C'est sur celle-ci que nous avons croisé pour la 1ère fois les yeux de Bouddha. Il voit tout, il sait tout mais ne dit rien, d'où l'absence de bouche. L'espèce de point d'interrogation à la place du nez (le chiffre 1 en sanskri) symbolise l'unité, le dieu unique.
Tout autour de la stupa, des moulins à prières que les pelerins font tourner et surlesquels (comme tout moulin à prière) sont inscrits des textes sacrés. Premiers moments "spirituels" du voyage, j'étais émerveillée par tant de... force et de croyance. Moi qui ne suis pas vraiment croyante, je ne le savais pas encore, mais le Népal et le Tibet allaient ébranler mes convictions...

L'après-midi, nous sommes redescendus dans l'agitation du centre ville pour visiter le Dubar Square.

DubarSquare.jpg P1090464bis.jpg
Dubar Square

C'est le centre historique de Katmandou, composé de pagodes, de palais et temples, en bois ou en briques, tous dédiés aux dieux Shiva, Vishnu, Ganesh (et j'en passe) et aux innombrables autres divinités hindouistes. Il y a du monde toute la journée et de la poussière aussi. Et les parfums d'encens qui se mélangent aux bruits des klaxons et aux roucoulements des pigeons... Moi j'adore !
Plus tard, nous avons choisi de visiter l'ancien palais royal, une sorte de musée dédié aux règnes du roi Birendra et de son père. Mais bizarrement, c'est plus l'extérieur de l'édifice qui nous a scotché que son contenu. L'architecture au Népal est magnifique, nous passions de longs moments à observer les détails des moucharabiehs, des portes et encadrements de porte en bois, typiquement newar. Sans clou ni colle, un travail remarquable !

Le soir, nous avons rejoint Saru, Pramod et les autres membres de l'école pour un repas tous ensemble au Gaia Restaurant... (leur brownie est une tuerie !!) Nous avons passé une soirée inoubliable et avons appris beaucoup sur la culture népalaise et le bouddhisme. Merci Pramod ! :)

Le lendemain, nous devions quitter le centre ville pour rejoindre Krishna et Leela qui m'avait donné rendez-vous à la fondation, pour 2 jours... comment dire... intenses ! :)
Je n'avais pas parlé de cette étape à mes amis, mais les connaissant bien, je savais qu'ils me suivraient dans cette aventure.

KRMEF3.jpg KRMEF5.jpg
La Kevin Rohan Memorial Eco-Foundation

La KRMEF (Kevin Rohan Memorial Eco-Foundation) est une fondation créée par Krishna, il y a quelques années maintenant, dédiée à son fils qu'il a perdu à l'âge de 7 ans. Krishna est médécin, spécialiste de la lèpre. Il soigne des malades dans un centre qu'il a créé, mais surtout les aide à se réinsérer dans la société. Il tente de sensibiliser le public, mais au Népal ce n'est pas évident. Avec sa fondation, Krishna travaille sur plusieurs projets, comme l'autonomie eco-responsable des villages isolés (une vache, avec un procédé de métanisation, peut faire vivre une famille de 6 personnes !!), le recyclage des déchets ou l'éducation des enfants.
A l'arrière du batiment principal, ils cultivent un tas de choses, ils ont un potager, des ruches, un four solaire et à l'avant ils ont contruit une école en recyclant des bouteilles en verre, un jardin d'enfants en bambous...
A la fondation, tout le monde est le bienvenu. Ici, vous aidez comme vous voulez, comme vous pouvez : vous aidez en cuisine, vous réparez ce qu'il y a à réparer, vous construisez, vous concevez des bijoux, déplacez des bambous... ou vous portez des briques ! Nous, on a opté pour les briques !
Dès l'après-midi, nous sommes partis sur le chantier, aider les équipes à mettre les briques de sable à l'abris de la pluie. "Carry the bricks !" La pluie et la grêle sont venues perturber nos efforts, mais nous y avons mis toute notre énergie.
A la fin de la journée nous étions lessivés, mais c'était gratifiant. Nous n'étions pas là pour rien... Le soir, nous nous retrouvions tous pour dîner ensemble et savourer les bons petits plats 100% bio de Leela. Un délice, nous avons mangé comme des rois !

Le lendemain (après avoir survécu à Josette et Lucette, 2 araignées énormes installées dans la salle de bain), nous retournions sur le terrain, accompagnés d'autres bénévoles (Israélien, Suisse...) et de quelques courbatures aussi. Nous avons organisés une véritable chaîne humaine, je crois d'ailleurs que Leela était impressionnée par notre efficacité ! :) Une complicité avec les autres bénévoles s'est vite installée et ces travaux n'étaient plus une corvée, mais un moment de partage... inoubliable !

A nouveau, ces 2 jours sont passés à une vitesse incroyable. Et c'est le coeur lourd que nous avons du quitter les lieux le lendemain matin. Nous avons remercié Krishna et Leela pour leur hospitalité et promis de parler d'eux et de leur fondation.
Dans la voiture qui nous éloignait de la fondation, l'ambiance était lourde. Je crois avoir lu dans les yeux de mes amis une émotion toute particulière... Yes, j'avais réussi mon pari, ils ne rentreraient pas les mêmes !...

Partager cet article

Repost0

commentaires