Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui suis-je ?

null

Prénom : Alex(andra)
Age : 34 ans
Job : Responsable webmaster
E-mail : cmay21@gmail.com

Couleur : le bleu
Qualité : la tolérance
Défaut : la curiosité et l'impatience
Rêve : tourner les moulins à prière de Lhassa et fouler les terres de l'Australie
Peur : la banalité

Et pourquoi ce blog : Parce que chaque voyage est une expérience humaine qui me construit. Je n'en reviens jamais la même ! 

Destinations

KATMANDOU / TIBET (Lire...) :
Ecole Victor Hugo Manjushree Vidyapith
Stupa Swayambunath
Durbar Square
KRMEF
Nyalam
Tingri
Col de Lalungla La
Rongbuk
Everest Base Camp

VIETNAM (Lire...) :
Ho Chi Minh
Tay Ninh
Can Tho
Delta du Mekong
Phan Thiet
Dalat
DaNang
Hoi An
Marble Mountain
My Son
Cat Ba
Bich Dong
Tam Coc
Hang Mua
Ha Noi

JORDANIE (Lire...) :
Mer morte
Route de Tafila
Petra
Little Petra
Route du Roi
Wadi Rum

Aqaba

AUSTRALIE (Lire...) :
Sydney
Flinders Ranges
Coober Pedy
Kulgera
King Canyon
Uluru
Kata Tjuta

SLOVENIE (Lire...) :
Bovec
Bohinj
Soca
Ljubljana

CROATIE (Lire...) :
Pula
L'ile de Cres
Zadar
Nin
Zrmanja
Lacs de Plitvice

TUNISIE (Lire...) :
Tunis
Carthage
Sidi Bou Saïd
Bizerte
Tabarka
Bulla Regia
Chemtou
Dougga

EGYPTE (Lire...) :
Les pyramides de Guizeh
Khan El-Khalili
Le Musée du Caire
Le centre ville
L'Oasis de Bahariya
Le désert noir
Le désert blanc
La région d'Agabat
Le site de Saqqarah

ROME (Lire...) :
Visite du Colisée
Le mont Palatin
Le Forum Romanum
La Fontaine de Trévi
Le Vatican
Le musée du Vatican
La place Navona
Le Panthéon

NORVEGE (Lire...) :
Oslo et alentours
Preikestolen
Fjords
Bergen et sa région
Strynefjell
Route des Trolls
Alesund et Molde
Route de l'Atlantique
Trondheim
Plateau de Dovre

SAINT-MARTIN (Lire...) :
Baie Nettlé
Baie aux prunes
Baie aux prunes 2
Fort Saint-Louis
Orient Bay
Mullet Bay
Marigot
Philipsburg
Fiar's Bay / Happy Bay
Anse Marcel
Case ma doudou
Pic Paradis
Rocher Créole
Maho Beach
Baie longue

MADERE (Lire...) :
Funchal
De Porto Moniz à Paul da Serra
De Ribeira Brava à Curral Das Freiras
Paul Da Serra
Serra de Agua
Pico ruivo
Jardin botanique et Orchidées
Pico de Areiro
Santa Cruz

LAPONIE (Lire...) :
Trajet aller
Korvala
Le village du Père Noël
Ballade en traîneau
Safari en motoneige
Kemi, le château de glace
Trajet retour


FRANCE :
Cassis
Moustier et le lac de St-Croix
Les Gorges du Verdon
L'Ariège, les Pyrennées


REPUBLIQUE TCHEQUE (Lire...) :
Prague
Cesky Krumlov
Karlovy Vary

CANADA (Lire...) :
Mont Royal
Le biodôme
Le jardin botanique
Quebec
Chute de Montmorency
Sur la route
Parc de la Mauricie
Parc Omega
Montréal

IRLANDE (Lire...) :
Dublin
Le Connemara
Les falaises de Moher

SENEGAL :
Dakar, côte ouest
L'Ile des madeleines
L'Ile de N'Gor
Le lac rose
Toubab Dialao
Joal Fadiouth
Ile de Gorée
Les mamelles
Keur Bamboung
St-Louis
Réserve de Bandia

FINLANDE :
Turku
L'ile de Ruissalo
Les Yellow Nose
La visite du chateau
La ville de Tampere
Le boat trip
Concert à Helsinki
Balade à Naantali
Séjour en Laponie
Helsinki - Tallinn en Estonie
Riga, Lettonie

SUEDE :
Göteborg et les îles

LES BALEARES :
Minorque

17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 21:20

Quatre ans après notre périple au Sénégal, nous voilà réparties, ma petite morue (Maud) et moi sur le territoire Africain, pour un road trip d'une semaine en Tunisie !

Après 2h30 de vol, nous attérissons à Tunis vers 20h et c'est trempé (ouai, pas de bol, on s'est pris la sauce) que nous arrivons, après 20 bonnes minutes de marche dans la médina (et soulagées de 20 dinars !! - "arnaque" de débutant, le taxi), à notre auberge. L'accueil n'est pas vraiment des plus chaleureux, et l'auberge est loin de mériter l'appellation 'Hostelling International' : pas d'eau chaude, des draps sales... Mais il nous en faut plus pour nous démotiver, on a vu pire !
Et dès le lendemain matin, nous voilà parties, sac sur le dos dans les rues de Tunis. 
 

 

Tunis (18) Tunis (15) Tunis (32)
Tunis (photos du 1er et dernier jour)

 

Nous avons fait un petit détour par la place du Gouvernement, avant de se voir proposer la terrasse d'une boutique du souk, où nous avons pu profiter d'une vue exceptionnelle sur Tunis. Nous avons ensuite profité du reste de la matinée pour flanner dans les rues étroites de la médina, les souks, faisant une halte pour goûter au premier met du pays, un traditionnel sandwich que l'on serre à tous les coins de rue : pain, mayonnaise, salade marinée, chou, oignons (beaucoup d'oignons), dinde et frites ! Mmmmm... sans harissa, ça passe très bien :)

 

L'après midi, nous avons opté pour une ballade à Carthage, à 15mn de train du centre ville de Tunis. Classé patrimoine mondial de l'Unesco, le site archéologigue de Carthage regorge de ruines et autres vestiges romains.


Carthage (26) Carthage (44)

Carthage

 

L'un des plus impressionants, ce sont sans aucun doute les thermes d'Anthonin (photo de gauche). Edifiées au IIe siècle, ces thermes s'étendent sur plus de 200m le long de la mer. ll n'en reste aujourd'hui plus que quelques ruines, les pierres ayant été utilisées dans la construction d'autres monuments à Tunis mais aussi dans tout le bassin méditerrannéen.
Non loin de là, nous sommes passées visiter le parc des villas romaines sur la colline de l'Odéon, dont l'une d'elles, la Villa de la Volière (photo de droite) est la mieux conservée (et en partie restaurée).

Après 3h de ballade, nous avons poussé notre escapade vers le village de Sidi Bou Saïd.

 

Sidi Bou Saïd (8) Sidi Bou Saïd (11)
Sidi Bou Saïd

 

Rien de plus agréable que de se promener dans les rues de ce village pittoresque (enfin, une fois qu'on s'est tapé la bonne côte) et des plus typiques. D'en haut, nous avions une vue imprenable sur la ville, la mer et le site de Carthage. Même s'il est un peu le St-Trop' de Tunisie, il était plaisant de se promener dans les rues de Sidi Bou Said, passant devant le célèbre café des délices (dont en parle Patriiick, dans sa chanson, photo de gauche), sous un soleil éclantant qui ravivait toutes les couleurs des lieux. 

 

Après une première journée bien remplie, Maud et moi avons pris la route (ou plutôt le train) le lendemain, direction la ville de Bizerte. 

 

Bizerte (5) Bizerte (24)
Bizerte

 

Au premier abord, cette ville nous a paru très industrielle, et pas vraiment chaleureuse (peut être aussi dû à la grisaille du jour). Mais on finit par savourer la ballade sur le port de plaisance... avant de croiser le chemin d'Ali, un habitant des lieux. En 2 minutes, nous voilà embarquées dans les rues étroites de la médina et du quartier Andalous. Ali nous explique qu'une main sur la porte représente une famille. Donc 2 mains ? Ben 2 familles ! :) Ce fut donc une petite ballade amusante avec ce "guide" un peu loufoque qui connaissait les moindres recoins de ce labyrinth, avant qu'il ne s'arrête pour nous demander 40 dinars !!! (Poua !! C'est plus de 4 fois le prix de notre hébergement ! Nous avons négocier 10, mais avons appris après coup que c'était encore trop !)
Le soir, nous avons squaté les dortoirs d'un centre de vacances de jeunes. Sans dévoiler tous les détails de cette expérience, Maud et moi avons bien été amusé au moment de la douche !!! (Bah oui, douche collective !! Heureusement, nous étions seules, ce n'était pas la période de vacances !).

 

Levées de bonne heure le lendemain (un peu trop tôt d'ailleurs, merci Morue qui ne sait pas régler son téléphone sur le bon fuseau horaire !!), nous sommes parties en direction de Tabarka, à 2h de bus de Bizerte. 

 

Tabarka (14) Tabarka (22)
Tabarka

 

Là, changement total de décor ! Tabarka est une petite ville côtière tout à fait charmante. Beaucoup plus touristique, Tabarka est connue surtout pour la pêche au corail, la plongée, son fort (photo de droite) mais aussi pour sa côte rocheuse qui part endroit forme des aiguilles et des arches naturelles (photo de gauche), vraiment superbes !

Nous avons alors profité de cette ballade ensoillée avant de rencontrer 2 Tabarkois (Arf, j'me souviens plus des prénoms moi !), qui nous ont offert un thé à la menthe dans le plus célèbre café de la ville : le café Andalous. Le plus vieux de la ville et surtout le plus typique, nous avons été totalement sous le charme : des structures en bois, des marionnettes accrorchées au plafond, le café est chargé de fiances et boiseries. Nous avons passées 1h à scruter le lieu du sol au plafond. Cet endroit où seules, nous aurions d'ailleurs pas osées y mettre les pieds, car il est bomdé à toute heure et principalement d'hommes.

 

Le lendemain, nous avons pris un louage (une camionnette 8 places qui ne part qu'une fois remplie !) pour aller à Bulla Regia, un site archéologique très connu de la région. 

 

Bulla Regia (11) Bulla Regia (46) Bulla Regia (38)

Bulla Regia

 

Bulla Regia est passé sous la domination romaine au IIe siècle (av JC). Il n'est donc pas étonnant d'y trouver toutes les composantes des cités antiques romaines : temples, forum, théatre, villas... Ces dernières sont d'ailleurs des plus originales, car les pièces sont enterrées. En effet, pour éviter l'extrême chaleur en été, les anciens avaient construits ces villas en sous-sol, pour avoir une clim naturelle (pas bête !). Celle-ci sont décorées de céramiques qui reflêtent le haut standing des lieux.

 

Durant cette visite, Maud et moi avons tenté d'échapper aux guides qui se promènent sur le site, pour éviter d'avoir à dépenser quelques dinars (Oui parce qu'ils préviennent pas, viennent vous parler et ne vous lachent plus ! Mais c'est le jeu, il faut être joueur !). Mais alors que nous repartions vers Jendouba (la ville la plus proche) pour reprendre un louage et rentrer sur Tabarka, 2 garçons (guides de Bulla Regia) nous proposent de nous emmener voir le site de Chemtou, à une dizaine de bornes.

 

Chemtou Chemtou
Chemtou

 

Nous nous retrouvons donc 20 minutes plus tard, à Chemtou avec Samir et Mourad. La ville est très connue pour ses carrières de marbre et son musée. Exploitée très vite, le marbre de Chemtou est exporté dans toute l'Europe, et utilisé notamment pour les monuments impériaux de Rome.
Par chance, Samir travaillait au musée avant d'être guide à Bulla Regia, il nous a donc permis de visiter le musée gratuitement, mais il nous a aussi fait une visite privée et détaillée ! Adorables, je dois dire que nous avons eu beaucoup de chances de tomber sur eux, car à 19h, plus aucun moyen de rentrer à Tabarka. N'étant pas en pleine saison, à cette heure, il n'y a plus de louage ni de bus. Ils se sont alors démenés pour nous trouver un taxi qui accepte de faire l'aller retour (3h de route) pour nous ramener. Les garçons ont fait le trajet avec nous, se tapant les routes en laçets de nuit, dans la brume ! Fatiguant, mais super sympa de leur part !
 

 

Le lendemain, nous avions convenu avec Samir et Mourad de se retrouver sur Jendouba pour aller visiter un dernier site, Dougga.

 

Dougga tunisie 2010 (258) Dougga

Dougga

 

Dès notre arrivée, nous avons été éblouïe par la splendeur du théâtre (photo au centre), et la grandeur des lieux. Plus qu'à Bulla regia, les ruines de Dougga sont impressionnantes et mieux concervées (pas étonnant que le site ait été classé). Le capitole (en fond, photo de gauche), les thermes, le mausolé (photo de droite), le forum..., tout était splendide (même les toilettes à 12 !!) ! Et je ne saurai dire si c'était dû à l'ambiance mysthique des lieux, mais le ciel avait décidé de participer au spectacle, et les allers et venues des nuages ne faisait qu'accentuer la splendeur et le caractère "sacré" du site ! Vraiment superbe !

C'est après 2h bonnes heures de visites que nous sommes rentrés sur Jendouba, où Mourad nous avait réservé une surprise. Pour cette dernière soirée dans les terres de la Tunisie, il avait demandé à sa maman de nous préparer un couscous et un tajine maison !!! Et cerise sur le gâteau, nous sommes allés manger tous ensemble à Bulla Regia, Mourad nous ouvrant les portes du fort Bizantin, là où aucun touriste n'entre ! (Terriiible !!!) Le lieu est réservé aux archéologues et étudiants qui viennent travailler sur le site. Nous avons donc profité de cette dernière soirée avec les garçons (petite chicha pour morue, qui n'y avait encore pas goûtée !), avant de reprendre la route pour Tunis, le lendemain (la petite larme à l'oeil, quand même...).

 

Dernières ballades dans la médina et les souks de Tunis (j'adore !), dernier thé à la menthe, dernier resto entre filles et derniers souvenirs, et il était déjà l'heure de rentrer.

Même si le temps n'a pas toujours été au beau fixe, Maud et moi avons passé une semaine inoubliable ! Nous sommes rentrées conquises !

Partager cet article

Repost0

commentaires

M
<br /> <br /> Moi aussi je plaide coupable de ne pas être plus assidue à ton blog mais j'espère que tu me pardonneras ... Une fois de plus, Maud et toi avez fait un plongeon dans l'Histoire et découvert de<br /> véritables merveilles et chefs d'oeuvre. C'est absolument divin toutes ces ruines de villas, d'amphithéâtres et autres monuments tout aussi remarquables. Il est vrai que tous ces pays du pourtour<br /> méditerranéen ont connu la grandeur et la puissance de Rome aussi c'est forcément magnifique. Bravo pour tes photos qui elles aussi sont splendides (je crois que tu tiens ça de ta marraine,<br /> non ! Oh ! la vilaine prétentieuse, hi, hi, hi) et dont je ne me lasse pas. J'ai adoré !!! <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> je viens de regarder tes photos, je sais honte à moi d'avoir attendu si longtemps. C'est toujours aussi magnifique. Tu as le don de trouver les bonnes adresses et les beaux paysages.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> "Les détails de cette expérience" ???! Ah ouais, ça donne envie de savoir ;)<br /> <br /> <br /> De bonnes découvertes, de bons délires. Toujours aussi ravigotant de partir avec sa Morue! Bisous ma<br /> poule<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre